La Chiropratique

LA CHIROPRATIQUE

SCIENCE, ART, PHILOSOPHIE

La chiropratique repose sur l’analyse du système nerveux, qui régit l’ensemble des fonctions du corps. C’est lui qui, en véhiculant les informations provenant ou à destination de votre environnement, vous permet de bouger, manger, voir, sentir, penser, entendre, digérer etc.

Il est composé :

  • Du cerveau, protégé par le crâne
  • De la moelle épinière, protégée par la colonne vertébrale
  • Des nerfs qui en émergent et qui sont en étroite relation avec le reste des composants du corps (muscles, ligaments, organes, glandes, artères, peau…)

Ce système nerveux fait le lien entre les 3 facteurs que la chiropratique définit comme étant le reflet de notre état de santé : physique, chimique, mental.

Si l’un de ces facteurs subit un déséquilibre, des interférences sur le bon fonctionnement du système nerveux apparaissent : des subluxations.


Après un certain temps, parfois des années plus tard, votre corps n’arrive plus à s’adapter et à compenser ces déséquilibres. Il déclenche alors son signal d’alarme : la douleur.

Le but du chiropracteur est de détecter, corriger et prévenir l’apparition de ces subluxations, de cibler la cause pour mieux en comprendre les symptômes et vous aider à réveiller votre intelligence innée.

... Qu'est ce que cette intelligence innée dont parle la chiropratique ?

Ce n’est autre que cette incroyable capacité naturelle qu’a votre corps de s’auto réguler et s’auto guérir afin de vous adapter correctement à votre environnement
(exemple : quand je me coupe, mon corps cicatrise de lui même)

COMMENT SE DÉROULE UNE CONSULTATION ?

Après un questionnaire complet et une analyse posturale, physiologique et fonctionnelle, le chiropracteur pose son diagnostic chiropratique et établit avec vous le plan de traitement le plus adapté qui comprend 3 phases :

– Le soins initial : consiste à réduire au mieux les symptômes

– La phase de stabilisation : cibler la cause pour permettre à votre corps de retrouver son plein potentiel inné

– La prévention : dans cette phase il n’y a plus de douleur, mais une absence de douleur ne signifie pas un parfait équilibre. La séance de chiropratique préventive va vous permettre d’optimiser le fonctionnement de votre système nerveux et une meilleure adaptation à votre environnement, permettant ainsi de réduire les risques de survenue de compensations et de douleurs.

Le Chiropracteur utilise diverses techniques d’ajustements, qui sont des gestes doux, précis et indolores qui agissent sur les différents systèmes de votre corps (musculo-squelettique, viscéral, émotionnel) et pourra vous donner des conseils pour gérer au mieux votre quotidien et votre santé.

Vous l’aurez compris, la Chiropratique n’est pas seulement la première profession de santé manuelle au monde, c’est une science notamment dans sa compréhension, son analyse et ses recherches sur le fonctionnement du corps humain; un art dans sa pratique &  une philosophie de vie prenant en considération chaque être dans sa globalité.

Pour plus de renseignements sur les techniques utilisées ou toute autre questions, n’hésitez pas à me contacter par téléphone ou mail.

UN PEU D'HISTOIRE

  • 18 Septembre 1895 – Découverte de la chiropratique
    David Daniel PALMER découvre qu’en corrigeant une irrégularité au niveau de la colonne de son concierge, sa surdité à diminuée

  • 1913Développement de la profession
    A la mort de DD, son fils BJ Palmer développe à plus grande échelle la profession

  • 1983 – 1ère école en France
    Jusqu’à cette année, les chiropracteurs devaient se former aux USA. C’est alors que la première école Française à ouvert ses portes à Paris: l’Institut Français de Chiropratique (IFC) maintenant renommée Institut Franco-Européen de Chiropratique (IFEC) toujours l’unique école de formation en France ayant un pôle à Paris et un second à Toulouse

  • 1986 – Reconnaissance de la Chiropratique par l’OMS

  • 2002/2011 – Réglementation et reconnaissance de la Chiropratique en France
    Réglementation en 2002, puis décret en 2011 reconnaissant l’exercice de la chiropraxie dans le respect des bonnes pratiques établies par la Haute Autorité de Santé.